Le vrai coût de la création d’entreprise

De nombreuses personnes se lancent chaque jour dans la création de leur propre entreprise pour exercer leur activité professionnelle. Si le fait de trouver une bonne idée commerciale est un départ pour un plan d affaires en freelance, le jeune entrepreneur doit tenir compte de tous les frais afférents à la société avant de se lancer dans la création de son entreprise.

Quels sont les frais à prendre en compte pour créer une société ?

De l’idée de départ à l’acquisition de la personnalité morale, les nouvelles entreprises doivent faire face à de nombreux frais divers qu’il sera nécessaire de régler, au titre des formalités administratives et des charges sociales liées au projet d entreprise.

Les frais liés à la rédaction des statuts

Si chaque type de société permet de rédiger les statuts de la jeune entreprise par acte sous seing privé, de nombreuses personnes préfèrent sécuriser leur création d’entreprise en faisant appel à un notaire. Les statuts rédigés par acte authentique auront un coût plus élevé du fait des frais de rédaction pour créer une entreprise.
En revanche, même lorsqu’ils sont rédigés par acte sous seing privé, les statuts peuvent toujours être rédigés par un avocat ou une agence juridique, laquelle proposera un tarif attractif permettant d’accéder à des statuts de qualité évitant ainsi tout litige ultérieur.

Les frais d’enregistrement de la société

Certains types de sociétés doivent être enregistrés auprès du service des impôts des entreprises (SIE). Des frais sont dans ce cadre à prendre en compte dès la création.

Les frais d’immatriculation et de publicité

Un avis de création d entreprise doit être publié dans un journal d annonces légales du lieu auquel se situe le siège social de la structure juridique, et ce même pour les petites entreprises. Selon les départements, la publication d’un tel avis peut couter entre 50 et 200€. Ces frais doivent donc être pris en compte dès le projet de création d entreprise par les porteurs de projets.

De plus, l’immatriculation au registre du commerce de la société, effectué par le greffe du tribunal de commerce, est également soumise à des frais, bien que ces derniers soient moins élevés que ceux liés à la publication d’une annonce légale. Le Centre de formalités des entreprises et la Chambre de commerce peuvent donner de précieuses indications sur ces chiffres, lesquels varient selon qu’il s’agit d’une reprise d entreprise ou de la création d’une entreprise individuelle.

Créer son entreprise sur internet, des frais supplémentaires ?

La question intrigue. Si certains frais liés à la création d’entreprise sont prévus par la loi, créer son entreprise en ligne pourrait-il augmenter le montant de ces derniers ? Les créateurs d’entreprises peuvent se rassurer, les frais sur le web ne sont pas plus élevés que ceux pratiqués par une agence pour créer une entreprise. Pour quelques dizaines d’euros, un professionnel de la création d’entreprise peut se charger de la rédaction de vos statuts et des formalités d’enregistrement et d’immatriculation au registre du commerce de votre entreprise.
Si l’appel à un professionnel est de nature à rajouter des frais supplémentaires, c’est en contrepartie d’un temps précieux que gagne le chef d entreprise. En effet, le créateur d entreprise est souvent soumis à un timing très serré pour démarrer son activité au plus vite, qu’il souhaite créer son entreprise ou exercer sous le statut d auto entrepreneur. Ce dernier doit donc éviter de perdre du temps à réaliser les formalités juridiques et administratives nécessaires pour la création de sa société commerciale, et se concentrer sur le régime fiscal applicable, l’étude de marché et le statut juridique lié à son activité commerciale.
Qu’il s’agisse d’une société par actions simplifiée, d’une société anonyme, d’une société à responsabilité limitée ou d’une forme sociale qui ne comprend qu’un associé unique (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou société par actions simplifiée unipersonnelle), l’entrepreneur fera toujours le bon choix en gagnant du temps lors de la création pour démarcher ses premiers clients et organiser au mieux son activité commerciale.