Maladie de Ménière : objectif oreille interne

La maladie de Ménière est une affection qui touche le système vestibulaire et en particulier l’oreille interne, en bouleversant les principes de l’équilibre régis par cette dernière. Le patient est victime de crise aussi soudaine qu’imprévisible et dont la fréquence n’est pas régulière. Les symptômes se manifestent un peu plus souvent chez les femmes que chez les hommes.

Maladie de Ménière : vertige, bourdonnements et audition en berne

La maladie de Ménière a été mise en lumière au milieu du 19ème siècle. Son origine reste encore inconnue aujourd’hui, même si les spécialistes creusent plusieurs pistes plausibles telles qu’une manifestation en réaction à une blessure crânienne, une intolérance alimentaire ou encore un dérèglement du système immunitaire.

Le patient souffrant de maladie de Ménière est soudain pris de vertiges. Ses oreilles bourdonnent en masquant complètement l’environnement sonore. Au début de l’apparition de la maladie, les crises semblent augmenter en fréquence puis finissent par se stabiliser, puis par se raréfier au bout de cinq ans à dix ans de pathologie. Une seule oreille est touchée au début puis les deux sont en proie aux même vertiges et désagréments au bout de quelques temps. Le patient peut connaitre des périodes de rémission allant de quelques mois à plusieurs années pendant lesquelles aucune crise ne se produira.

Cette maladie touche une partie du système vestibulaire, responsable de notre équilibre, et plus particulièrement l’oreille interne. Il n’existe pas de traitement spécifique à une maladie de Ménière mais les crises peuvent être néanmoins